Cinéma : Les Guerrières de la Paix

Projection le jeudi 14 mars 2019 à 18h30 à l'espace Schœlcher

Dans le cadre de la semaine Mémoires et Résistances, "Raconter l'Histoire, penser la Paix"
qui se déroulera du 11 au 15 mars 2019 à l'espace Schœlcher à Seyssins (terminus tram C)

Les Guerrières de la Paix est un film de Hanna Assouline et Jessica Bertaux
|Coproduction franco-isréalienne |duréee 55 min |

Le Cercle vous invite également à assister aux autres événements de cette semaine - là.
Vous trouverez le programme complet sur
le programme de la semaine Mémoires et Résistances

« Women Wage Peace », « Les Femmes font la Paix » est un mouvement citoyen né en 2014.
Plusieurs dizaines de milliers de femmes israéliennes et palestiniennes franchissent le Mur, refusant les prisons de la peur. Ce film raconte leur élan, leur volonté de parvenir ensemble à la Paix. Elles se rencontrent, se parlent, s’écoutent, éprouvent leur immense capacité de liberté, leur résistance aux assujettissements et aux humiliations. Fortes de leur inébranlable espoir, elles appellent à la lucidité, au refus de la violence et du désespoir qui pétrifient.
Quelles que soient leurs propres appartenances, elles opposent leur détermination à dialoguer pour la Paix à l’aveuglement catastrophique des dirigeants politiques qui dévoient les valeurs profondes de la démocratie.

Huda Abu Arqoub

Huda Abu Arqoub est palestinienne, elle habite à Hébron.
Engagée depuis sa jeunesse dans la défense de son peuple, elle est la présidente de l’Alliance pour la Paix au Proche-Orient (ALLMEP), une coalitions de cent ONG’s militant pour la paix entre Israéliens et Palestiniens.
Elle se bat également aux côtés des femmes de Women Wage Peace.

« Etant une féministe inclusive, je crois que la réconciliation peut fonctionner [...]
Oui, la réconciliation, cela fonctionne, et cela a fonctionné en de nombreux endroits à travers le monde, mais elle a toujours été accompagnée de mouvements actifs au niveau politique, social et international, allant jusqu’à la désobéissance civile, et utilisant des tactiques non violentes pour résister à l’oppression.»

Après la projection, le débat sera animé par Michèle Ganem-Gumpel et Huda Abu Arqoub.
Merci à Huda d’être venue jusqu’à nous.

logo Cbl-G logo Ville de Seyssins logo AFMD

Brèves

Escher and Brexit

Escher and Brexit

Merci à E. K. pour cette image