Quatrième festival de culture juive du Cbl-Grenoble, novembre 1998

Programme du festival 1998



1. Concert avec Patricia Samuel : un voyage à travers les musiques juives

Le dimanche 22 novembre 1998 à 18 heures Chapelle Sainte Marie d'en Haut, Musée Dauphinois, 30 rue Maurice Gignoux, Grenoble

Patricia Samuel

La voix émouvante de Patricia, travaillée dans le style classique, accompagnée par le violon de Philippe, par la clarinette de Yannick, et par le piano de Nathalie nous entraîne dans un merveilleux voyage à travers les musiques juives d'origine classique, israélienne, judéo-espagnole...

Airs de :


2. Théatre : Le livre de mon père,

par Henri Gruvman

Philippe Briegh, clarinette
Lundi 23 novembre 1998, 20 h.30
Petit Théâtre, 8 rue Pierre Duclot, Grenoble

En musique, l'humour, les nostalgies et la complicité d'un dialogue entre le fils et son père qui a traversé les pogroms et le nazisme. La route est longue pour l'Amérique, elle est jalonnée d'histoires de vies et de souvenirs des contes hassidiques de Martin Buber.

CREARC & Cercle Bernard Lazare.


3. Poèmes de Benjamin Fondane

Samedi 28 novembre 1998 à 20 h 30, Théâtre Le Rio, 37 rue Servan, Grenoble

Benjamin Fondane

Crier toujours jusqu'à la fin du monde
Vous n'aviez que votre vie dans vos valises.

Le 14 novembre 1898 naquit Benjamin Fondane, juif roumain, qui sera un philosophe existentiel, un critique, un immense poète francophone. Installé en France dès les années 20, en 1933, déjà il criait :
nous mourrons asphyxiés. Et pourtant, par delà le désespoir, il partageait l'honneur et l'irrésignation des poètes. Il meurt à Auschwitz, le 3 octobre 1944.

Cercle Bernard Lazare & Compagnie Yvon Chaix


4. Singer Cabaret, de Anette Fern

Isaac Bachevis Singer

Par le Théâtre en l'Air de Strasbourg

Le dimanche 29 novembre 1998 à 19 heures 30
au Théâtre Prémol, 7 rue Henri Duhamel, Grenoble
Mise en scène Jean-Jacques Mercier.

Avec

Ce spectacle est construit à partir de l'oeuvre de Isaac Bashevis Singer, prix Nobel de littérature 1978. Longtemps après que le shtetl aît été balayé par la révolution russe et l'holocauste, s'est fait jour un intérêt revivifié pour son mode de vie, dans les romans de Singer, dans les peintures de Chagall, ...
Un pot (Yiddisher taam) sera offert à l'issue du spectacle.

Cercle Bernard Lazare & WIZO


5. Les Violons de Galilée, Yaïr Dalal et l'ensemble Al Ol

Samedi 5 décembre 1998 à 20 h., Hexagone, Meylan

Yaïr Dalal

Yaïr Dalal, soliste israélien, avec son ensemble composé d'artistes palestiniens et israéliens, est un artiste de tout premier ordre dans la musique israélienne, jouant également un rôle important au sein de la " world music " contemporaine. C'est un compositeur de talent, violoniste et joueur d'oud. Il est un des derniers représentants de la musique juive-arabe d'Irak, qui lui a permis de développer ce mélange rare de traditionnel et de moderne, de juif et d'arabe, d'oriental et d'occidental, tendances si souvent conflictuelles, dans lesquelles s'illustre son immense talent.

Yaïr Dalal est aussi un véritable avocat pour la paix, et dévoue son art à l'abolition des barrières entre les peuples, et plus particulièrement entre juifs et arabes. Selon Yaïr Dalal, la "fusion" culturelle, fondée sur l'estime et le respect mutuels, est essentielle pour la communication entre les peuples. Ses activités sociales et artistiques l'ont conduit vers plusieurs projets avec des musiciens palestiniens, tels que :

Zaman el salaam - le temps pour la paix en 1994, concert de gala pour le prix Nobel de la paix en 1994,
Music channel - enregistrement et tournée en 1995.

Cercle Bernard Lazare, Hexagone de Meylan


6. 50ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme
Concert de la Fraternité

Dimanche 6 décembre 1998 à 18 heures, Salle Edmond Vigne, 23 av. des Alpes, Fontaine

Logo Nations Unies pour le cinquantenaire de la DUDH Affiche Concert de la Fraternité
Haut de page