Premier festival de culture juive du Cbl - Grenoble : novembre 1995

Cercle Bernard Lazare-Grenoble en partenariat avec le Centre Culturel Juif et l'Association Elisha

La culture juive n'est pas seulement celle du livre et des manifestes. Depuis des millénaires, elle se transmet aussi par la musique et les différentes formes d'expression théatrale. Ce sont les artistes qui donnent de la vitalité à un peuple, assurent son identité et sa pérennité. Nous voulons rester à leur écoute, et nous vous proposons cinq spectacles de très grande qualité :

programme du festival 1995



Concert : Orchestre de Chambre des Kibboutz

le jeudi 9 novembre 1995 à 20h00, à l'Hexagone de Meylan

En tournée européenne, cet orchestre s'arrêtera à l'Hexagone de Meylan pour un concert unique présenté par Atryade.
Dirigé par Doron Salomon, il est composé de quarante instrumentistes, et accueille les plus grands musiciens d'lsraël Il s'enrichit des talents des musiciens immigrés récemment de Russie. Il joue régulièrement dans le monde entier, invité par les plus prestigieux chefs d'orchestre.

Au programme


Théâtre : L'oiseau n'a plus d'ailes

Les lettres de Peter Schwiefert,
interprétées et mises en scène par François Duval

Centre Loisirs et Culture 27 rue Victor Hugo, Eybens
le samedi 25novembre 1995 à 20 h 30

"Peter Schwiefert a été tué en 1945 à l'âge de 27 ans, et les lettres privées présentées ici sont tout ce qu'il a légué... Rédigées entre décembre 1938 et mars 1941, les soixante lettres qu'il a adressées à sa mère constituent un document poignant... Un très jeune homme... témoigne sur les drames et les déchirements de l'émigration, sur la façon dont les divers membres d'une famille allemande réagirent au nazisme". Par dessus tout, "ces lettres sont l'interpellation anxieuse d'une mère juive par son fils demi- juif".
Claude Lanzmann

L'histoire de Peter Schwiefert, c'est l'histoire à mi-voix d'un siècle brutal. Claude Lanzmann d'abord, et François Duval, ensuite, nous permettent de l'entendre. Grâce à eux, tous les déplacés, tous les effacés de la planète - des juifs aux boat people, et des victimes de Pol Pot à celles de Milosevic - sortent du silence où nous les avions ensevelis, pour nous dire : "Remember. Souviens-toi"
Ivan Levai


Cabaret théâtre : Pain azyme et chocolat

par le Cabaret Juif de Strasbourg
Au Centre Culturel Juif, Grenoble
le dimanche 19 novembre 1995 à 19 h 00

Ce spectacle est constitué de plusieurs sketches humoristiques, de chansons accompagnées par un pianiste et un violoniste.
Ce divertissement se veut léger, joyeux, avec un zeste de provocation, mettant en scène le caractère vivant de la communauté juive française. Les textes des sketches et des chansons sont dits en français, alsacien, yiddish ou hébreu.


Chant : Patricia Samuel, soprano

Salle Olivier Messiaen, 1 rue du vieux Temple, Grenoble
le mercredi 22 novembre 1995 à 20 h 30

Cette très belle voix, accompagnée par le pianiste Frank Lanone, et le clarinettiste Nicolas Stimbre interprète

Divertissement musical : chansons yiddish et fanfare kletzmer

Salle polyvalente Edmond Vigne, 23 rue des Alpes, Fontaine.
Le lundi 4 décembre 1995 à 20 h 30

En clôture de ce mois de la musique et du théâtre juifs, de la joie, de la gaieté, selon la plus pure tradition yiddish, dans un spectacle conçu pour l'occasion.

Haut de page