Georges Perlman

Hebraïsch de Georges Perlman (1897-2000) est aussi un dialogue avec Dieu.

Le caractère cadentiel et récitatif est une sorte d’appel, d’imploration face au désespoir et à la souffrance.

Violence et mélancolie coexistent et fusionnent.

Georges Perlman a eu une longue carrière de compositeur et de pédagogue. Il naquit a Kiev, issu d’une famille de rabbins, qui émigra aux Etats-Unis en 1901, plus précisément à Chicago. II fit tout d’abord des études de droit qui le menèrent à intégrer un cabinet d'avocats en 1927.

Finalement il abandonna cette voie pour se consacrer au violon. En 1933, il travailla pour les éditions Carl Fischer. La Danse des Rabbis est une résurgence des traditions familiales, où danse et lyrisme se côtoient et se répondent.
Encore une pièce qui fut dédiée à Yehudi Menuhin !, Yisker est une courte pièce d'une intensité rare. Elle exprime en peu de temps tout le tragique de la vie, les douleurs de l'âme, dans ce que celle-ci a de fragile et de vulnérable, mais aussi de violent et de véhément.
La pièce se termine en effet dans un cri de désespoir.