Théâtre : Shitz, de Hanoch Levin

les vendredi 22 et samedi 23 janvier 2010 à 20h30, à l'Amphithéâtre de Pont de Claix

La présentation qui suit est reprise de la plaquette 2009-2010 de l'amphithéâtre de Pont de Claix

Shitz [Guerre, Amour et Saucisson]

Soixante quinze lires le kilo de steak ! Je finirai par me faire frire les fesses, ca reviendra moins cher et au moins je saurai ce que je mange. [Hanoch Levin]

Shpratzi, vieille fille grosse et vulgaire, ne rêve que de se marier. Ses parents, Shitz et Setcha, ne rêvent que de se débarrasser d'elle. Aussi, Tcharkès arrive-t-il à point nommé... Mais les relations entre ces quatre ogres vont vite se dégrader. Chacun rêvant de se débarraser de l'autre. La résistible ascension de Tcharkès, qui pense pouvoir s'enrichir grâce à la guerre, se heurtera à la terrible expérience de son (beau) Père courage... Satire de la "cellule familiale" sur fond de guerre du Kippour et de... saucisson (la seule chose qui retienne Shitz à la vie), cette pièce grinçante sur les rapports (in)humains et la guerre, est aussi une comédie en chansons, car, cerise sur le gâteau, il y a des chansons mises en musique par Philippe Millier.
Figure majeure du théâtre israélien, Hanoch Lévin a laissé une cinquantaine de pièces et plusieurs recueils de poésies et de prose. Il y affirme ses opinions à travers des textes écrits au vitriol, ce qui lui vaut, en 1982, d'être censuré et en 1997, de déclencher un nouveau tollé avec sa pièce Meurtre sur fond d'assassinat d'Itzhak Rabbin. Il meurt en 1999.

Texte : Hanoch Lévin
Texte Français : Laurence Sendowicz
Mise en scène : Christine Berg
Avec : Mélanie Faye, Laurent Nouzille, Vincent Parrot, Gisèle Torterolo
Musiciens : Elena Llora Abascal, Vincent Lecrocq, Damien Roche
Scénographie : Renaud de Fontainieu
Lumières : Pablo Roy
Musique originale : Lyonnel Borel
Costumes : Juan Morote
Maquillage : Nathalie Charbaut
Regie : Elie Romero
Coproduction : Ici et maintenant théâtre - action Culturelle du Pays de Briey - Comédie de Reims - CDN
Durée : 1 h 20