Récital de piano par Roman Rabinovich

au profit de l'association Beit Ham

A l'initiative du Cercle Bernard Lazare - Grenoble
avec le soutien de la Ville de Grenoble

Jeudi 23 juin 2011 à 20 heures à l'Auditorium du Musée de Grenoble

Roman Rabinovich

Roman Rabinovich

Agé aujourd’hui de 25 ans, Roman Rabinovich, ce très jeune et plus que doué pianiste israélien, fut le lauréat en 2008 du concours international de piano Arthur Rubinstein. Il se produit dans toutes les grandes salles américaines, européennes et israéliennes. Outre son talent de pianiste hors du commun, il est aussi artiste peintre.


Programme

  1. Menachem Wiezenberg : Métamorphose n 2, 2007.
  2. Benjamin Yusupov : Croisements n 2, 2004,.
  3. Maurice Ravel : Daphnis and Chloé, arrangement de l'artiste pour piano.
  4. Igor Stravinsky : Petrouchka, arrangement pour piano.
  5. Entracte
  6. Modeste Moussorgski : Les tableaux d'une exposition.

Notes de Programme

  1. Né en 1950 à Tel Aviv. Menachem Wiezenberg obtint son BA en piano et en économie de l'Académie Rubin et de l'université de Tel Aviv en 1972, après avoir reçu plusieurs récompenses de la fondation Amérique-Israël pour des récitals de piano. Il poursuivit ses études au Mannes College et à Juillard à New-York, où il obtient son MA en 1979. C'est l'université de Bar Ilan qui lui décerne son PhD en 2009. En 1982, il obtint un poste d'enseignement au College de professeurs de musique de Tel-Aviv. Il rejoint l'académie Rubin de musique à Jérusalem en 1991, et prend la tête du Département de musique inter-disciplinaire en 2000.
    Métamorphose II pour Piano (2007)comprends quatre mouvements – I. Prélude et "Little Pastoral"; II. In Impetuous Mood; III. Interlude; IV. Perpetuum mobile – qui sont joués sans interruption. En dépit de l'utilisation du même noyau musical à travers toute l'œuvre, les mouvements sont de caractères sensiblement différents. Chacun d'entre eux présentent les deux intervalles - quinte et octave - dans un contexte musical différent, parfois comme un motif mélodique, parfois comme partie de l'harmonie et parfois comme un détail dans la texture pianistique. La structure globales est très équilibrée : le premier mouvement s'ouvre sur une introduction méditative et se poursuit en une mélodie calme et lyrique ; le second mouvement est rapide et exige de la virtuosité ; Le troisième mouvement est une sorte de miniature instable qui renvoie des échos du prélude d'ouverture ; et le quatrième mouvement est rapide, excitant et dansant.
  2. Benjamin Yusupov n'est pas qu'un créateur, mais aussi un philosophe. Son objectif n'est pas seulement d'écrire de la musique : il souhaite créer son propre langage, profondément intégré à tous les substrats culturels et ethniques, en dirigeant tous les styles de musique du classique au rock, afin d'atteindre le cœur de la connaissance de l'être universel. Dans ses compositions, il utilise à la fois les traditions musicales occidentales et orientales, y compris les sources musicales de communautés ethniques variées, de l'Europe orientale à l'Ethiopie, de l'Asie centrale à l'Amérique du sud. Dans ses œuvres, Yusupov développe un langage spécifique à son prpre monde musical. Il pense que le timbre et la couleur sont des éléments structurels importants. Il utilise directement des instruments exotiques, et fabrique des sons ethniques illusoires à l'aide des instruments de l'orchestre symphonique.
    Croisements no. II (2004)pour piano (Crossroads II) est une commande des Master Classes Internationales Tel Hai qui fut créée à Tel Aviv en 2004 et publiée par Sikorski à hambourg sous la référence 8527.
  3. Daphnis et Chloé, de Maurice Ravel, est une symphonie chorégraphique pour orchestre et chœurs sans paroles écrite par Maurice Ravel entre 1909 et 1912, sur la commande de l'impresario russe Serge de Diaghilev. Michel Fokine est le corédacteur, avec Maurice Ravel, de l'argument du ballet.
    Roman Romanovich interprétera à Grenoble un arrangement pour piano qu'il a lui-même réalisé.
  4. Petrouchka (en russe Петрушка), sous-titré scènes burlesques en quatre tableaux, est un ballet dont la musique a été composée par Igor Stravinsky en 1910-1911. Il a été créé le 13 juin 1911 au théâtre du Châtelet par les Ballets russes sur une chorégraphie de Michel Fokine et sous la direction de Pierre Monteux. Roman Rabinovich en interprétera un arrangement pour piano réalisé par Stravinsky lui-même
  5. Tableaux d'une exposition, de Modeste Moussorgski, est un cycle de pièces pour piano écrit en juin et juillet 1874. Elles ont été inspirées par une série de dix tableaux peints par Victor Hartmann, un ami du compositeur décédé un an auparavant. Seuls six de ces derniers subsistent de nos jours : un dessin de costume d'oisillon (Ballet des poussins), deux portraits de juifs (Goldenberg et Schmuyle), une aquarelle des catacombes de Paris (Catacombes), une représentation de la maison de Baba Yaga (La cabane sur des pattes de poule) et le plan d'une porte monumentale (Porte de Kiev). Les différentes pièces sont précédées d'un prélude et entrecoupées de promenades symbolisant la déambulation du visiteur entre chaque tableau.

Beit Ham

L’association Beit Ham a été créée à Jérusalem en 1981, par cinq nouveaux immigrants venus de France, tous issus du domaine psycho socio éducatif. L’association s'est alors donné pour but d'aller vers des jeunes en déshérence, ou en proie au risque de la rue. Elle ne fait pas de distinction concernant l'origine ethnique ou religieuse des jeunes qui s'adressent à elle.
La raison d'être des clubs Beit Ham est de rompre l'exclusion, la solitude, et le sentiment d'éloignement que ressentent les jeunes dans leur environnement en général, et vis a vis des adultes en particulier. Notre objectif est de les accompagner, de les aider à se réinsérer dans une vie sociale active et de leur donner une nouvelle chance de créer des liens avec l'Autre.
L'existence même d'une telle rencontre dépend de l'accueil fait au jeune, de sa prise en compte en tant que tel. A nous de créer les conditions qui vont lui permettre de venir vers nous, au moment qu'il aura choisi, de se sentir suffisamment bien pour solliciter l'aide dont il a besoin. Cette rencontre sera pour lui une ouverture vers de nouveaux horizons, et la possibilité de vivre autre chose.


haut de page