Hommage à une grande figure du CBL, Henry Bulawko, un Mensch

Henry Bulawko

Henry Bulawko (1918-2011)


vous invitent à l'hommage à Henry Bulawko
Le mercredi 23 janvier 2013 à 18h30 dans les salons de l'Hôtel de Ville, 11 boulevard Jean Pain, Grenoble



portrait

Henry Bulawko a fondé en 1954, avec ses amis, le Cercle Bernard Lazare et, en 1957, sa revue, « Les Cahiers du Cercle Bernard Lazare », doublée d'une revue en yiddish, langue qui lui était si chère. Il était un fin connaisseur de la littérature de cette langue menacée par l'anéantissement du yiddishland, auteur notamment d'une biographie de l’écrivain Shalom Aleichem. Agnostique, Henri Bulawko avait conservé l'esprit des hassidim du monde perdu de sa jeunesse. Rescapé d’Auschwitz, il était habité par une grande joie de vivre qui se manifestait par son sens de l'humour (il fut également l'auteur d'une « Anthologie de l'humour juif et israélien »).

Journaliste, écrivain, traducteur, Henry Bulawko a été sur tous les fronts de la mémoire mais aussi du temps présent pour bâtir un monde plus juste, plus fraternel, avec pour ligne d'horizon la paix au Proche-Orient. Avec un remarquable esprit synthétique, il savait résumer et conclure une discussion. Et aussi, il était toujours capable de trouver le « witz » (le mot d’esprit) qui soulignait son propos.

Ses liens avec Grenoble furent nombreux et justifient l'hommage qui lui est rendu en Mairie. Pendant des décennies, dès le début des années 1960, il ne se passait pas une saison sans une visite de Henry Bulawko dans notre ville. Il nous rejoignait à chaque commémoration, célébration, événement politique. Il analysait l'actualité d'une manière non conformiste, sans manichéisme. C'est à cet homme que le Cercle Bernard Lazare – Grenoble doit son existence. Mais Henry Bulawko était connu ici bien avant la naissance du Cbl-Grenoble. Nous espérons que cette soirée sera l'occasion d'évoquer tous ces grenoblois qui, avec lui, ont fait renaître notre communauté après la seconde guerre mondiale.

Avec ses compagnons et collaborateurs nous faisons nôtre l'héritage culturel, politique et humain que nous laisse Henry Bulawko. Organisateur hors pair, tribun défendant les idées de paix et de progrès, infatigable combattant contre le racisme et l'antisémitisme, et grand défenseur de la mémoire juive, Henry Bulawko portait en lui toutes les composantes de la judéité moderne. Et il savait faire confiance aux jeunes générations pour poursuivre ses combats.

Très jeune, il s'était engagé dans la Résistance et le sauvetage d'enfants, avec le comité Amelot. Il fait partie des rares rescapés de la Shoah à avoir endossé, dès leur retour des camps nazis, le rôle de porteurs de mémoire. Et à en avoir fait l'engagement de toute une vie.

Humaniste, sioniste, Henry Bulawko était un homme de gauche toujours impliqué dans la société française, ayant gardé toute sa vie cette jeunesse d’esprit qui préservait sa capacité d’indignation.


Haut de page