Cinquième festival de culture juive du Cbl-Grenoble, automne 1999

Musicien juif persan

programme du festival 1999



La nuit du Soleil

Salle Dauphine, Alpexpo, le samedi 16 octobre 1999

Affiche concert

Amina Alaoui

Alcantara

constitue un témoignage de ces moments privilégiés de coexistence, de convivialité, de communion de savoir et de dialogue dus au respect des différences, malgré les aléas de l'histoire, et non pas simplement une élégie posthume aux illustres figures du passé. Cet âge d'or fut ! Cela nous renvoie actuellement au problème moral du déni des différences, du racisme et du repli sur une identité autarcique. Serions nous capables de réinventer un nouvel âge d'or de tolérance ? Cette évocation lyrique peut-elle être une relecture symbolique de l'histoire à travers l'art vers une nouvelle Renaissance à l'aube du XXIe siècle ?


Programme

Première partie
- Yehuda Berdugo : chants liturgiques juifs marocains et judéo-espagnols.
- Amina Alaoui : musique arabo-andalouse.
Deuxième partie
- Aisha Kandisha's : traditions Gnawas du sud marocain.
- Orchestre Jedwane : ouverture sur la musique contemporaine.
Logo ASMI Logo Cbl

Association de Solidarité Marocaine de l'Isère & Cercle Bernard Lazare-Grenoble


Soirée Poésie : Nelly Sachs - Paul Celan : correspondance

Cercle Bernard Lazare-Grenoble & CREARC

mardi 16 novembre à 20h30
au Petit Théâtre 4 rue Pierre Duclot

A l'occasion de la parution en français de Nelly Sachs - Paul Celan : correspondance

traduit de l'Allemand par Mireille Gansel (Editions Belin) :

Lecture par Céline Liger et Jérôme Heuzé (association le Fil d'Argent).

C.B.L-G, C.R.E.A.R.C., Librairie Le Sphinx, Editions Belin.


Klez-mère et père, concert de musique klezmer

musique festive juive d'Europe Centrale

Dimanche 5 décembre 1999 à 18h30, Salle Edmond Vigne, 23 rue des Alpes à Fontaine

Photo Klezmorim

L'ensemble :

Prix des places 60 F Tarifs réduits 40 F

Cercle Bernard Lazare-Grenoble & Ville de Fontaine


Le tambourin de Myriam

Timna Brauer et ses musiciens

Samedi 20 novembre 1999 à 20h00 à l'Hexagone de Meylan

Photo Timna Timna Brauer n'a gardé de son père autrichien que le nom. Bien plus forte est l'influence maternelle, israélienne et yéménite. C'est donc un étrange amalgame de gènes occidentaux et orientaux qui est a la base de ce phénomène incomparable du chant. Superbement épaulée par le claviériste Elias Meiri, jazzman et israélien par le sang et la musique, Timna Brauer apporte à la musique du 20ème siècle une nouvelle universalité qui puise dans le jazz, mais ouvre vers tous les horizons sans intégrismes et sans frontières. Une immense vedette ! " Jazz in time.

Lorsque Moïse, suivi du peuple d'Israël, réussit à traverser la mer rouge et échapper ainsi à l'esclavage égyptien, sa soeur Myriam apparut, dansant et chantant avec un tambourin. Jusqu'à nos jours, le "nigoun" (musique) a maintenu son importance dans la vie culturelle juive. Le tambourin s'appelle en hébreu " tof Myriam ", le tambour de Myriam.
Nous voulons présenter la musique juive dans toute sa richesse et variété de styles. Dispersés dans le monde entier, les juifs ont incorporé dans leurs traditions musicales des influences arabes, hindoues, espagnoles et balkaniques. Le répertoire du spectacle est basé sur des chants de l'Europe de l'Est, d'Espagne et du Yémen, avec des arrangements musicaux qui s'inspirent du flamenco et du jazz. L'ensemble est constitué de musiciens éclectiques venant des quatre coins du monde, qui enrichissent la musique de leur propre patrimoine culturel.
Ces influences étrangères à une tradition antique expriment une dimension nouvelle et contemporaine d'un répertoire intégrant des compositions et des textes originaux inspirés par ces chants anciens.


Le tambourin de Myriam est dédié à mes deux grands-pères : Simon Brauer, originaire de Lituanie et Yechiel Dahabani, émigré au siècle précédent du Yémen en Palestine, à pied, pour devenir par la suite le cocher de Théodore Herzl... Tous deux étaient d'excellents musiciens, et leurs chants, pour l'un européens, pour l'autre orientaux, ont été l'une des inspirations essentielles de mon évolution musicale. " Timna" signifie " Yémen " en hébreu. Timna Brauer

Cercle Bernard Lazare-Grenoble & Hexagone de Meylan
Cinquième festival de musique et théâtre juifs


Théâtre et lecture de Cholem Aleichem

Cholem Aleichem a décrit ses propres expériences sans rien inventer. Il s'est contenté de raconter... La clef pour découvrir son oeuvre se trouve dans sa propre vie. Ce n'était pas un produit de sa riche fantaisie. Il vécut ses années d'enfance dans un village similaire en Ukraine... Les juifs de Kassrilevké rient entre les larmes. Ce sont des gens forts et faibles, sains et souffrants, endimanchés ou quotidiens. Ils regardent le monde "avec des yeux juifs". Mais des hommes restent des hommes... Et chacun est un être de chair qui connaît aussi bien la joie que la douleur.
Sh. Levenberg, Unzer Wort, 12 mars 1994

Menahem Mendl le rêveur - Odessa

par le groupe Traversant 3 (Villeurbanne)
dimanche 12 décembre à 18h00 au Petit Théâtre, 4 rue Pierre Duclot, Grenoble.

Présentation, par Liliane Lévy

avec

Dreyfus à Kassrilevké

lu par Jean Caune

Dégustation de harengs & vodka

Cercle Bernard Lazare-Grenoble & CREARC
Cinquième festival de musique et théâtre juifs