Evocation de la révolte du ghetto de Varsovie

par une création au théâtre le Rio le 24 avril 1999
Lecture bilingue et en musique du poème poignant de

Itzkhak Katzenelson, Le chant du peuple juif assassiné,

écrit en yiddish pendant son séjour au camp de Vittel, avant sa déportation
  • Interprètes

    • piano : Jean-Marc Toillon

    • violon : Philippe Wücher

    • clarinette : Gilles Vuillerme