Evocation de la révolte du ghetto de Varsovie

Avec Joëlle Perelberg

A l'invitation du Cercle Bernard Lazare - Grenoble et de l'ACJG Rachi

logo ACJG ACJG Rachi
logo cbl Cbl-Grenoble

Synagogue Rachi
Jeudi 4 mai 2017 à 20 heures.
Entrée libre


vendeurs

A travers l'histoires des

Vendeurs de cigarettes

traduite et racontée par Joëlle Perelberg

Les vendeurs de cigarettes relate l’histoire stupéfiante et véridique d’un groupe d’enfants Juifs qui ont réussi à s’échapper du ghetto de Varsovie en 1942 et à survivre dans la section aryenne de la ville occupée par les Nazis.

Après la destruction du ghetto, ces enfants se sont rapprochés et entraidés mutuellement.

Condamnés à mort, pourchassés de partout, ils ont gagné leur vie en faisant du trafic de cigarettes sur la Place des Trois Croix – où l’auteur, un membre de la Résistance Juive Polonaise, les a rencontrés et aidés.

C’est lui qui raconte leur histoire à partir des notes qu’il a prises pendant la guerre. Plusieurs des enfants ont été arrêtés et tués, mais la plupart ont survécu et ont eu une vie épanouissante.

Les vendeurs de cigarettes est non seulement un document historique objectif, mais aussi le récit d’un drame intensément humain, le plus impressionnant étant que ce sont les faits qui parlent d’eux-mêmes. Et c’est bien vrai, car nul ne peut s’empêcher d’être profondément ému par le courage et les ressources de ces enfants


Ensuite, sera projeté le film

Les petits héros du ghetto de Varsovie

réalisé par Chochana Boukhobza

De 1942 à 1945, des enfants orphelins fuient le ghetto de Varsovie et se cachent dans le quartier allemand de la ville occupée. Pour survivre, ils chantent, vendent des cigarettes et des journaux aux Allemands. Ils dorment dans les ruines, les cimetières, les cages d’escalier.

Chochana Boukhobza traite avec sensibilité du thème encore peu abordé des enfants du ghetto dans la Varsovie occupée. Elle décrit, au travers de témoignages et d’images d’archives, le quotidien de ces enfants âgés de 6 à 15 ans, constitués en petites bandes de vendeurs de cigarettes.

Cinq d’entre eux, aujourd’hui citoyens israéliens ou canadiens, racontent comment, arrachés aux temps heureux de l’enfance, ils ont vécu l’enfermement, la perte de leur famille, la violence, et décrivent les combines imaginées pour survivre. En avril 1944, certains d’entre eux participeront au soulèvement du ghetto. Aujourd’hui, ils sont considérés comme des héros polonais.

Chochana Boukhobza est écrivain, elle a également co-réalisé en 2005 le documentaire Un billet aller-retour (Paris-Barcelone Films).