Georges Bensoussan : Nouvelles approches historiques de la Shoah

Voir aussi : Une histoire intellectuelle et politique du sionisme

Conférence de Georges Bensoussan, professeur d'Histoire à Paris,
rédacteur en chef de la Revue d'Histoire de la Shoah (CDJC)

et auteur de

mercredi 9 octobre 2002 à 20 heures
aux Archives Départementales, 2 rue Auguste Prudhomme.

En coopération avec le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère

L'histoire de la destruction des juifs d'Europe reste la plus grande césure du siècle passé. La " solution finale ", mise en oeuvre à Auschwitz et ailleurs ne fut pas un massacre de plus dans la longue histoire des tueries humaines. Ce fut l'entrée dans l'ère de l'homme superflu sur la terre. Crime allemand et crime occidental qui, sans causalité linéaire aucune, trouve son terreau près d'un siècle avant la tragédie. C'est aussi en s'appuyant désormais sur les pistes nouvelles ouvertes par l'historiographie (allemande en particulier) qu'il faut s'interroger sur la spécificité de ce crime de masse dans un souci situé à mille lieues de toute concurrence des victimes