La langue sauvée, Elias Canetti, 6 juin 2010