Le chant du peuple juif assassiné (extrait). Musique de Eliane Aberdam

Poème de Itzhak Katzenelson, écrit en yiddish au camp de Vittel avant sa déportation à Auschwitz
Traduction de Batia Baum
Avec les voix de Batia Baum et de Rafaël Goldwaser
Musique Eliane Aberdam e-mail : eliane@aberdam.com
Jean Marc Toillon, piano, Philippe Wucher, violon, Gilles Vuillerme, clarinette
Création : Grenoble, le 24 avril 1999, théâtre Le Rio
production : Cercle Bernard Lazare - Grenoble

Batia Baum

Batia Baum a reçu à Arles, en 1996, des mains de M. François Coupry, président de la Société des Gens de Lettres de France, le prix Halperine-Kaminski Découverte 1996 pour la traduction de Yossik de Josef Bulov. Batia Baum a fait, à partir de 1981, un retour vers la langue yiddish, langue d'enfance « interdite ». Elle a étudié aux universités d'Oxford et de Jérusalem, au séminaire d'Itzkhok Niborski à la Bibliothèque Medem, et au séminaire de Rachel Ertel à l'Institut Charles V. Elle exerce depuis une double activité d'enseignante du yiddish dans différents centres de formation, et de traductrice. On lui doit entre autres les traductions de deux pièces majeures de I. L. Peretz : La chaîne d'or et La Nuit sur le vieux marché, des contes de Rabbi Nahaman, du Dibbouk de S. Anski, du Chant du peuple juif assassiné de Itzkhak Katzenelson. Elle participe à des lectures-spectacles bilingues de textes dramatiques et de poésie yiddish.

Rafaël Goldvaser

Après des études universitaires et théâtrales en Israël, il y débute sa carrière de comédien dans les théâtres nationaux. Il vient en France pour y parfaire sa formation (Ecole Lecoq), DEA à Paris VIII sur la pédagogie du théâtre. Pionnier du renouveau du théâtre yiddish à Strasbourg et en Europe, il joue les auteurs du répertoire. Il est metteur en scène et professeur de théâtre. Il dirige le Théâtre en l'Air de Strasbourg, subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Eliane Aberdam

Après ses études d'harmonie au Conservatoire National de Région de Grenoble, elle entame ses études de composition à l'Académie Rubin à Jérusalem, puis à Philadelphie, et obtient son doctorat de composition à Berkeley (Californie), où elle a suivi les enseignements de composition de O. Wilson, R. Felciano & J. Liderman, et d'électroacoustique et psychoacoustique de D. Wessel. Elle suit le cursus de composition et d'informatique musicale de l'IRCAM en 1995-1996. Sa pièce de doctorat, « Astéroïde 622 », est jouée en 1998 à Berkeley sous la direction de Kent Nagano. Elle reçoit un prix de la Société Américaine de Clarinette pour la mise en musique du poème yiddish « Der Heyliker BaalShemTov » de Sicha Landau. Elle enseigne présentement la composition à l'Université de Rhode Island (USA) et poursuit ses activités de composition.